Les 33 outils indispensables du peintre en bâtiment.

Gratter, nettoyer, enduire, poncer, … Vos travaux de peinture s’accompagnent d’une multitude de petites actions indispensables pour obtenir un résultat impeccable.


Vous devez bien vous équiper. À un outil correspond un usage. C’est hyper important de bien le choisir. Muni d’outils adaptés, vous préparez ainsi vos supports et les peignez en toute sérénité.


Un maximum d’efficacité pour un minimum d'effort.


Avant vos interventions, il est donc primordial de faire le point sur ces équipements incontournables. Suivez le guide et découvrez dans cet article, les outils indispensables, garants d’un travail de qualité et pérenne.



1 - Le couteau à enduire (petite lame à enduire pour les angles).


La pose d’enduit pour colmater les fissures et les trous des murs est une étape préparatoire nécessaire. Impossible de repeindre proprement sur une surface non-uniforme, non-égale.


Bien choisir la largeur de sa lame, c’est hyper important pour travailler plus facilement, plus rapidement et plus proprement. Le couteau à enduire est particulièrement efficace pour intervenir sur les angles. Gagnez en efficacité avec sa lame étroite et souple.


Ce travail délicat devient alors un jeu d’enfants.


2 - La lame à enduire (spatule pour lisser l’enduit sur le mur).


Un incontournable pour combler les imperfections (trous, fissures, défaut) présentes sur la surface d’un mur. L’enduit posé, vous profitez d’une surface plane. Nickel pour appliquer tranquillement votre peinture.


3 - Le couteau à gratter.


Triangulaire, à vitre, à moulures, d’angles, ... Le couteau à gratter sert à :

  • gratter les enduits instables ;

  • préparer les fissures, les trous ;

  • et les garnir d’enduit.

À noter : Il existe des modèles avec lames interchangeables bien pratiques et efficaces.


lame à enduire, couteau de peintre, peinture78.com
outils de préparation des supports avant peintures

4 - La brosse à épousseter.


Elle retire les impuretés (poussières, taches) sur un mur. Idéal pour peindre sur une surface nette !


5 - La pelle et le sac-poubelle.


Cela peut paraître anodin, et pourtant, ... Avant, pendant et après le chantier, la pelle et le sac-poubelle sont très utiles. Vous gardez votre chantier propre, vous bougez et évoluez avec aisance et en toute sécurité. Dans cet environnement dégagé, vous évaluez mieux les situations et la qualité de votre travail


Bien sûr, c’est indispensable pour assurer un résultat net et impeccable.


6 - Le papier de verre de grain fin, moyen, et gros.


Très utile pour les travaux de préparation ou de finition. Vous poncez, vous supprimez les aspérités. Obligatoire avant application de la peinture !

Fin, moyen, gros, la dimension du grain détermine la rugosité du papier.

Privilégiez un grain fin pour les finitions minutieuses. Optez pour un gros grain pour un dégrossissage ou une ébauche sur des surfaces avec d’importantes imperfections (éraflures, tâches, défauts de peintures notables) pour plus d’efficacité.

7 - Le chiffon microfibre.

Comme la pelle et le sac-poubelle, on peut vite le “zapper”. Et pourtant… Indispensable, le chiffon microfibre retire la poussière et les impuretés des surfaces à peindre. Il se glisse partout (radiateurs, tuyaux …). A utiliser humide pour plus d'efficacité.


8 - La brosse à radiateur pour les zones difficiles d’accès.


Et oui, sur un chantier, il n’y a pas que les murs à peindre. Pour un résultat homogène et convaincant, les rad