top of page

Poncer facilement du bois, un plafond, un meuble et autres surfaces - le guide de A à Z

Dernière mise à jour : 13 déc. 2021





Souvent obligatoire dans les travaux de rénovation ou de finition, le ponçage est une étape qui réclame toute votre attention.


Vous souhaitez repeindre un mur ou rajeunir un meuble ? Vous désirez décaper de la

rouille ? Vous ne pouvez pas y échapper. Il va falloir poncer.


Vous obtenez une surface lisse sans aspérité. Idéal pour vernir, peindre ou repeindre dans les meilleures conditions quelle que soit la nature de la surface (bois, métal, plâtre, ...) et son état initial.

Poncez OK, mais pas n’importe comment…


Et oui ! Toutes les surfaces ne se traitent pas de la même manière.


Pour assurer un bon résultat final, vous devez sélectionner l’outil adéquat et l’abrasif adapté.


Grain fin, moyen, grand, … Ponçage avec une cale à poncer ou avec un appareil électroportatif … Bois, métal, carrelage … Découvrez, dans cet article, toutes les informations indispensables à connaître pour un ponçage en toute sérénité.


Quels sont les types de papiers abrasifs ?

Choisir le bon papier abrasif, c’est hyper important dans la réussite de votre projet.

Vous devez considérer 3 critères : sa nature, son grain et son format.


Abrasif naturel ou synthétique.

3 matériaux naturels existent :

  • le silex, adapté pour le ponçage manuel du bois et du plâtre ;

  • le corindon. Peinture, vernis ou bois, rien ne lui résiste. (Privilégiez un ponçage avec une ponceuse.) ;

  • la toile émeri pour les ponçages difficiles (métal, rouille, surfaces inégales, ...).

Les abrasifs synthétiques offrent une plus grande durabilité et sont particulièrement adaptés pour les travaux “lourds” et très importants.


La taille du grain.


Taches, éraflures, imperfections, … Votre support réclame un décapage ou un dégrossissage. Optez pour un gros grain entre 40 et 60.

Les défauts sont moins marqués. Le support à poncer est délicat (meubles, …). Sélectionnez un grain moyen de 80 à 120.


Vous êtes en fin de travail préparatoire. Avant d'appliquer la peinture (et éviter des rayures apparentes), faites un ponçage de finition avec un petit grain entre 140 et 200.


Utilisés à sec ou avec de l’eau, les abrasifs avec un grain supérieur à 220 favorisent des ponçages précis et efficaces entre des couches de peinture. (idem pour les vernis et les laques)


Vous l’avez compris ! Une taille, une rugosité différente.

Plus la taille du grain est importante, plus l’abrasif est rugueux (et moins il présente de grains).


Son format.


Nous évoquons principalement deux formats : la feuille et le disque.

La feuille.

Économique, la feuille permet un ponçage manuel à moindre coût. Vous utilisez votre main ou une cale pour poncer.


Inconvénients : très énergivore et chronophage.

À noter : dans certaines situations, elle est la seule option efficace (ponçage d’enduits, ...).


Le disque.


Rond, carré, triangulaire, … Cet abrasif est utilisé sur les ponceuses électroportatives.

Un énorme gain d’efficacité pour les interventions sur les grandes surfaces.


Quels sont les outils de ponçage disponibles ?


Un incontournable pour combler les imperfections (trous, fissures, défauts) présentes sur la surface d’un mur. L’enduit posé, vous profitez d’une surface plane. Nickel pour appliquer tranquillement votre peinture.


Les outils de ponçage manuel.


Facile à manier et à utiliser, la cale à poncer vous évite de vous abîmer les mains et vous assure un ponçage uniforme. (La paume de votre main n’est pas plate, elle a des reliefs.) Le travail est donc plus précis.

En liège, en caoutchouc ou en bois, cet outil présente une semelle avec des profils différents.

Rectangulaire, rond ou triangulaire, vous placez, tout simplement, votre abrasif sur cette semelle grâce à des clous ou un velcro.

Parfait pour poncer les surfaces planes, les surfaces arrondies, les angles et autres endroits difficiles. Un profil, un relief.


cale à poncer de peintre, peinture78.com
La cale à poncer, pour un ponçage à la perfection

Les outils électriques : quels sont les types de ponceuses ?


La ponceuse excentrique.

Performante et polyvalente, c’est la ponceuse la plus plébiscitée.

Polissage, lustrage,... Un disque abrasif tourne continuellement pour un ponçage fin et moyen avec aisance (sauf pour les recoins).


La ponceuse vibrante.


La ponceuse idéale pour les travaux de finition et de décapage.


Une seule utilisation possible : les surfaces planes (à cause de la rigidité de sa semelle rectangulaire).


La ponceuse triangulaire.


Une semelle triangulaire pour faciliter le ponçage des coins et des angles difficiles. Très pratique !


La ponceuse à bande.


Une bande abrasive entraînée par deux rouleaux (même principe que, lorsque vous êtes debout sur un tapis roulant).


Extrêmement puissante, elle retire énormément de matière des surfaces présentant d’importants défauts. (Vous devez réaliser des mouvements de bas en haut.)


Peu précise, elle convient parfaitement à un premier ponçage de grandes surfaces rugueuses.



La ponceuse girafe.



Montée sur un bras télescopique, la ponceuse girafe vous offre une aide appréciable notamment pour le ponçage des surfaces en hauteur (plafonds, ...).


Très polyvalente, c’est l'outil idéal pour poncer des grandes surfaces que ce soit pour de la préparation ou de la finition (joints sur les murs, ponçage de plâtre, ...).


Performante et robuste, vous poncez très rapidement. (Le disque de ponçage est très large.) Un vrai matériel de pro !


Autre atout : le confort d’utilisation.


Un système d'aspiration évite l’émanation de poussière toujours très désagréable. Le top !


Quelques inconvénients tout de même :

  • appareil lourd (tenu à bout de bras sur de longues périodes) ;

  • les angles et les recoins ne peuvent être poncés.


Festool ponceuse de peintre dans les Yvelines
Indispensable pour les grandes surfaces à poncer

Comment poncer un mur, un plafond, du plâtre et les anciennes peintures ?


Un grain de 80 à 120 facilite le ponçage d’une surface recouverte de peinture. Optez pour une ponceuse à bande ou circulaire. Votre objectif : rayer la peinture pour faciliter l’adhérence de la nouvelle couche. Bandes, coins et angles délicats doivent être poncés avec une ponceuse triangulaire.


Vous êtes prêt à appliquer une couche de finition ? Orientez-vous vers un grain fin (entre 140 et 180).


Vous désirez décaper ? Un grain entre 40 et 60 fera l’affaire.


Comment poncer sur les anciennes peintures glycéro ?


Ces peintures à huile élégantes ont une particularité : elles sont dures.


Pour favoriser l'accroche de votre nouvelle peinture, vous devez donc mater la surface et casser la brillance.


Attention : n'enlevez pas l’intégralité de la peinture. Rayez-la.


Comment ?

Réalisez des mouvements circulaires avec votre cale à poncer et un abrasif à grain moyen.


L'astuce des entreprises de peinture, prendre un abrasif grain très fin pour un matage parfait des anciennes glycéros, mais par contre vous utiliserez plus d'abrasif car plus fragile sur une surface dure.


Comment poncer du bois verni ?


À la main ou avec une ponceuse électrique, adoptez un ponçage méthodique et progressif.


Ponçage à la main.


Tout d’abord, utilisez un abrasif 150 et poncez, une première fois, avec votre cale.

Vos mouvements doivent être rectilignes et respecter un angle de 45°. Poncez toujours dans le sens de la fibre du bois. Vous évitez ainsi les rayures.


Passez l’aspirateur et recommencez avec un abrasif 240 puis avec un abrasif 320. (Passez à nouveau l’aspirateur.)

Le bois doux et lisse est prêt à être verni ou ciré.


Comment poncer du bois avec une ponceuse électrique ?


2 passages sont nécessaires : un premier avec un gros grain et un deuxième avec un grain plus fin.


Moins chronophage qu’un ponçage manuel.


Respectez également le sens des fibres. En fin de ponçage, vous obtiendrez une surface sans aucune aspérité.


Comment poncer une table en merisier, des chaises en bois, une sculpture bois etc ?


Même principe que précédemment.


Un ponçage très progressif. Vous utilisez un grain gros puis de plus en plus fin jusqu’à corriger toutes les imperfections.


Toujours dans le sens du veinage de votre essence de bois !