Devis peinture : explication en détails

Mis à jour : avr. 11

Quand il s’agit de rénovation, ou encore de construction en bâtiment, le côté budget demeure une délimitation délicate. Mais comment les peintres facturent-ils et quels sont leurs tarifs ? Les notions de tarifications varient principalement selon les peintres et les chantiers sur lesquels ils seront amenés à travailler.


Un bon artisan se paye au juste prix, mais le résultat est là

A l’heure ou au m2


Les peintres en bâtiment effectuent un tarif soit à l’heure soit au m2. La tarification à l’heure dépend surtout du temps que peut prendre l’exécution du chantier. Pour un petit espace ce serait l’idéal vu que l’artisan se basera sur le temps de travail requis. L’estimation de la surface à peindre constitue le fil rouge du travail à faire et, surtout, du calcul pour ce qui est du devis au m2. Le prix est calculé selon la grandeur du mur. Dans les deux cas, les prix peuvent varier selon plusieurs facteurs : les localités, la quantité totale de surface à peindre, l'accessibilité au chantier, le prix du stationnement, si votre appartement / maison est meublé ou vide, le déplacement des meubles et protection, si il faut par exemple vous laissez les pièces accessibles le soir, et bien sur la qualité de finition désirée par le client. Enormément de paramètre à prendre en compte font varier le prix, voila pourquoi des travaux similaires au premier abord en terme de temps ou surface, non pas du tout le même prix au final.


Les types de tarifications sont assez variés et se basent sur différents critères. Elles peuvent être définies selon l’ancienneté du bâtiment, ou l’état dans lequel la maison se trouve avant le traitement, par exemple y a t'il des surfaces contenant du plomb, et bien sûr le résultat attendu du propriétaire. Si on prend la facturation à l’heure, pour un bâtiment neuf de moins de deux ans, elle peut varier entre 20 € à 55€ pour une prestation de qualité. Dans le cas d’une réhabilitation, la facture oscille entre 25€ et 55€ selon l’ampleur des travaux.


Pour les facturations au m2, les prix sont définis non seulement selon la surface des supports (la quantité de surface à préparer et peindre), mais aussi selon leur nature (vos murs sont déjà lisses et quasiment prêts à peindre ou faut-il enlever un ancien crépi avant préparation et mise en peinture). Les prix peuvent donc varier selon les matières choisies et la finition des travaux désirés, et les matériaux déjà en place, faisant l’objet de la rénovation.


Mais bien avant cela, le travail de préparation du support est aussi compris dans la prestation. Dans les tarifications au m2, ceux-ci sont distinctement facturés. La pose de papier peint est généralement facturée à 5€ par m2, tandis que l’assainissement du support peut aller de 30 à 50€ par m2. Il est important de prévoir toute éventualité afin d’obtenir au mieux le résultat attendu. Pour les peintures au mur, les prix varient de 30 à 45€ le m2 selon les matières, tandis que pour les plafonds, le devis se situe entre 40 et 50€/m2. Pour de la décoration de type chaux ferrée, stuc et béton ciré le prix oscille entre 70 et 100€ le m2.



Devis, Facture, Comptabilité demandant beaucoup de temps non facturé.

Confiez vos travaux aux professionnels


Ces tarifs peuvent paraître chers ou inaccessibles pour certains et raisonnables pour d’autres. Mais il faut compter dans les chiffres tout ce qui fait qu’un peintre soit professionnel : son savoir-faire, son matériel, son temps et la qualité de la peinture…

On peut même donner de la valeur à la passion qu’il met à exécuter son travail.


Et n'oublions pas aussi dans le prix les cotisations sociales d'URSAAF obligatoires, les assurances : décennale et responsabilité civil pro, véhicules, rappelons que les indépendants n'ont que depuis peu et sous certaines conditions droit à l'assurance chômage pendant 6 mois avec une allocation maximale de 800€, mais aucun droit aux congés payés.


Ces tarifs ne sont pas statiques bien sûr, et peuvent baisser ou augmenter selon la complexité du chantier et les conditions de travail de chaque artisan.


Les entreprises du bâtiment ont tendance à opter pour la tarification au m2.

Il leur parait plus logique et plus claire de faire un devis précis au m2 fini pour le client concernant toutes les interventions prévues, ainsi que les coûts exacts des matériaux fournis.


Et vous, pour quels types de tarification signerez-vous ?