Comment peindre un mur humide : nos conseils

Il est souvent délicat de repeindre un mur victime d'humidité excessive, néanmoins avec la méthode adéquate, vous pourrez y arriver ! Lisez nos conseils de peintre professionnel ici pour tout apprendre.


repeindre un mur humide comment faire?

De nombreux bâtiments souffrent d’humidité, causée par les intempéries ou une mauvaise installation des circuits sanitaires. En effet, des marques peuvent apparaitre, ou bien, la peinture devient plus terne ou jaunit sur une surface. Il peut aussi arriver que votre plâtre s’écaille ou que le papier peint se décolle. Bien sur, quand des tâches viennent gâcher l’esthétique d’un mur, vous voudriez lui donner une nouvelle apparence plus saine et plus propre. Mais dans le cas d’un mur humide, il faut prendre en compte plusieurs paramètres avant de se lancer dans la mise en peinture d’une surface.


Identifiez la cause de l'humidité avant de repeindre


Avant toute chose, une trace d’humidité sur mur peut être symptomatique d’un problème bien plus grave. Il est donc très important d’en connaitre les causes et de les traiter en amont avant de penser à l’esthétique. Cherchez donc l’origine de l’humidité.

  • Cela peut être une fuite dans les conduits (les vôtres ou celui de l’immeuble). Les problèmes de plomberie provoquent en effet ce qu’on appelle un dégât des eaux ce qui peut conduire jusqu’à faire effondrer des murs ou des plafonds entiers. Même si le problème semble sans importance, il faut tout vérifier.

  • L’humidité peut provenir de l’extérieur, cela est dû à une mauvaise installation du système d’isolation ou à l'absence d'isolation de vos murs

  • Il peut y avoir ce qu’on appelle remontée capillaire (remontée humide venant du sol)

  • La source la plus fréquente, c’est aussi la condensation. C'est-à-dire que le mur devient humide à cause d’un chauffage ou d'une aération insuffisante.

  • Vous pouvez aussi avoir un toit qui présente fuite, cette dernière s'écoulant ensuite sur les murs

Si vous ne savez pas comment faire ou que vous n’êtes pas sûr de votre constat, le mieux est toujours de faire appel à un professionnel qui aura l’œil pour détecter les vrais problèmes et leurs origines.


Traitez le problème d'humidité


Mettre tout de suite une peinture ne sert à rien, sinon à aggraver les soucis.

  • Réparez les revêtements des murs et du toit

  • Faites appel à un plombier ou un artisan en isolation (toiture ou mur)

  • Faites appel à des entreprises spécialisées pour la remontée capillaire. Le travail du sol est une étape délicate, surtout pour la fondation de la maison


traiter le mur humide avant peinture

Préparez la surface à repeindre


Une fois que vous aurez identifié l'origine du problème d'humidité et qu'il sera traité, passez à la peinture du mur !

  • Vérifiez que le mur ne présente plus aucune trace de moisissure

  • Enlevez les résidus de peintures ou de papier peint écaillés

  • Remplissez les parties fissurées avec de l'enduit adapté

Et surtout, laissez un temps de repos à la surface humide avant de procéder à la rénovation.

Une fois que le mur est prêt à recevoir de la peinture, optez pour des produits adaptés à l’humidité des murs. Vous pourrez aussi choisir une peinture anti-moisissure, anti-salpêtre, ou encore de la peinture microporeuse ou hydrofuge. Faites-vous accompagner par un spécialiste comme un peintre en bâtiment afin que le résultat dure pendant des années sans soucis.

Posts récents